Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kinésithérapie

Un supo en utilisation locale

Publié le 16 Février 2014 par Kiné Ronchon in Patients étranges

C'est l'hiver, madame B. a très mal aux oreilles et tousse énormément depuis une semaine...

Je la revois le lendemain de sa visite chez l'ORL. Je ne me souvenais plus qu'elle avait vu son ORL la veille, mais aujourd'hui une chose est sûre c'est qu'elle est encore plus sourde qu'à l'accoutumé!

C'est infernal, il faut crier pour obtenir une réponse aujourd'hui. Je lui demande donc si elle a vu son ORL?

Elle me répond que oui et qu'il lui a prescrit un drôle de médicament pour sa bronchite sur-infectée en plus des antibiotiques.

Ah bon et quoi donc?

Elle me montre la boite qu'elle a rapporté de la pharmacie: Bronchodermine (suppositoires)...

En me retournant vers elle je lui dis que oui ça va sans doute la décongestionner rapidement avant que les antibiotiques ne fassent le boulot...

En lui disant cela je me penche près de son oreille pour me faire entendre et c'est alors que je remarque une pâte visqueuse qui s'échappe de son conduit auditif.

Il semble s'en échapper un parfum boisé et parfumé

Je lui demande ce que c'est en craignant le pire, effectivement elle avait inséré un suppositoire dans chaque oreille...

Elle tente alors de m'expliquer son raisonnement que je résume comme ça:

MAUX D'OREILLES ==> visite chez l'ORL ==> médicaments ==> traitement forcement local...

Pas idiot non?

Commenter cet article

Jean @yamstock 25/02/2014 15:35

Pas bête effectivement mais je trouve cela bizarre car en général le médecin explique comment et quand prendre le médicament et si ce n'est pas lui c'est le pharmacien qui le fait... enfin si vous dites qu'elle est sourde ceci explique cela.